Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 15:32

Ce que nous demandons depuis des années et que la municipalité doit mettre en place :

1) PLUS DE JUSTICE ENTRE LES USAGERS

Concernant les services scolaires (restauration scolaire, accueil périscolaire, accueil péri-éducatif) :

Utiliser le taux d'effort qui garantit les tarifs les plus justes (par la prise en compte de la composition de la famille). Ce mode de calcul est imposé par la CAF dans toutes les structures qu'elle subventionne et appliqué par la Com-Com (halte-garderie). Il devrait être utilisé par la Ville mais seulement à partir de la rentrée 2017.

Eviter les variations brutales des tarifs d'une année sur l'autre. Il n'y aura exceptionnellement pas d'augmentation pour la rentrée 2016, cependant, le risque est là d'une augmentation plus forte en 2017. Il faudra refuser un rattrapage de ce genre, injuste pour les familles.

2) DES TARIFS PLUS JUSTES POUR LES SAINT-JEANNAIS(E)S

En ce qui concerne la médiathèque et de l'école de musique, les usagers extérieurs ayant un lien avec la commune (par le travail, l'établissement scolaire…) paient les mêmes tarifs que les Saint-Jeannais depuis 2011.

C’est une situation injuste car :

- les usagers saint-jeannais financent aussi les services par leurs impôts et donc paient en réalité plus cher que les autres usagers. Il est évident que cela ne contribue pas à rendre notre Ville attractive : quel intérêt d'habiter Saint-Jean dans ces conditions ?

- la baisse des tarifs extérieurs est compensée par nos impôts. Pour l'école de musique c’est une perte de 40000€/an. Cela a contribué à aggraver le déficit de la structure qui a explosé, passant de 245 532€ en 2010 à 408 426€ en 2015.

- la commune de Saint-Jean, qui finance seule l'école de musique et la médiathèque, paie donc pour les usagers extérieurs en lieu et place des autres communes.

Voilà comment est utilisé l’argent de nos impôts.

Depuis des années nous proposons des solutions pour parvenir à plus de justice pour les Saint-Jeannais. Rien n’a été fait.

3) UNE LOGIQUE DANS LES TARIFS

Il n'y a aujourd'hui aucun rapport entre le coût réel des services proposés par la Ville et les tarifs payés par les usagers.

Pour vous donner les exemples dont nous disposons (car M. le Maire refuse de nous donner tous les chiffres) :

- chaque inscription à l'école de musique (pour tout usager saint-jeannais ou ayant un lien avec Saint-Jean) est financée à 80% par nos impôts, sachant que ce service ne concerne que les familles les plus aisées et qu'il s'agit d'une dépense de loisir sans caractère obligatoire.

- la restauration scolaire, qui fait partie des services utiles au quotidien pour les familles, est moins aidée, pour 70% dans le cas des familles les plus modestes et pour moins de 50% pour les familles les plus aisées. Pourtant, quand les deux parents travaillent, le recours à la restauration scolaire est obligatoire et constitue un budget conséquent pour les familles, auquel s'ajoutent le péri-éducatif et le périscolaire.

- l'accueil péri-éducatif est financé à 0% par la commune, uniquement par la participation des familles et les aides de l'Etat.

Il serait pourtant logique d'aider davantage les services qui sont les plus nécessaires pour tous les habitants. Cela participerait à rendre notre Ville attractive et permettrait de regagner de la population.

Partager cet article

Repost 0
Published by Vivons Saint-Jean - dans Bulletins d'information

Nous Contacter:

  • : Blog de Vivons Saint Jean
  • Blog de Vivons Saint Jean
  • : Vous trouverez sur ce blog toutes les informations nécessaires à propos de l'association citoyenne Vivons Saint-Jean et en particulier son bulletin d'information. Vivons Saint Jean a pour but de promouvoir la démocratie locale et de préparer les prochaines échéances électorales, dans la suite de la candidature de la liste "Vivons Saint Jean" aux municipales 2008.
  • Contact

Vivons Saint-Jean

 

Vivons Saint-Jean est une association citoyenne créée après les municipales 2008.


Elle a pour but de promouvoir la démocratie locale et de préparer les prochaines échéances électorales à Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie).


Elle distribue son bulletin bimestriel à 3500 exemplaires.

 

clocher

 

 

Rechercher